Offres d'emploi brut en net

Infirmier(e) - Unité Claude - Pôle PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (H/F)

CENT HOSPITALIER SPECIALISE DE CADILLAC - France, 33 - CADILLAC

Publié Il y a 2 semaines

Postuler maintenant

Expérience requise: Débutant accepté

Type de contrat: CDI - 38H45 Travail posté (2x8, 3x8, 5x8, etc.)

Qualification: Employé qualifié

Catégorie: Infirmier / Infirmière de secteur psychiatrique

Domaine: Santé

Rémunération Brut

Annuel: 29 712 à 29 712 Euros

Mensuel: 2 476 à 2 476 Euros

Voir la simulation du salaire

Rémunération Net

Annuel: 23 175 à 23 175 Euros

Mensuel: 1 931 à 1 931 Euros

Taux d'imposition par défault:
2.9% à 2.9%

Mensuel après imposition:
1 875 Euros à 1 875 Euros

Description du poste

Activités :
L'infirmier(ère) réalise, dans le respect des règles professionnelles, des soins préventifs, curatifs ou palliatifs de nature technique, relationnelle ou éducative en tenant compte de l'évolution des sciences et des techniques.
Son action vise à maintenir, restaurer et promouvoir la santé et l'autonomie de la personne dans ses composantes psychologique, sociale, économique et culturelle.
Les soins infirmiers sont dispensés soit sur prescription médicale, soit dans le cadre du rôle propre.
L'infirmier(ère) participe également à des actions de formation, d'encadrement des étudiants, de prévention et d'éducation à la santé et de recherche en soins infirmiers.
Il (Elle) travaille en collaboration étroite avec le médecin responsable de l'unité de soins et en adéquation avec le projet médical du patient. Au rôle infirmier tel que défini par le décret d'actes s'ajoute quelques spécificités.
La mise en œuvre des soins à l'UMD présente des exigences spécifiques, tant techniques qu'éthiques :
Il est nécessaire de développer des actions de prévention et de diagnostic, des soins quotidiens et de dispenser des soins intensifs et appropriés en direction de patients présentant des troubles tels que leur maintien dans une unité d'hospitalisation dite « classique » est devenue impossible du fait de leur dangerosité pour eux-mêmes ou /et pour autrui, ou de leur résistance aux traitements.
L'infirmier(ère) s'inscrit dans la continuité et la qualité des soins.
Une approche holistique qui consiste à traiter la personne dans son ensemble à un moment donné de son parcours de vie sera priorisé à l'approche symptomatique.
Il (Elle) est à l'écoute de la parole du patient et met en sens son comportement en tenant compte de son « parcours », de son fonctionnement propre et du contexte.
Il (Elle) exerce un rôle de contenant psychique pour rassembler et contenir les différentes manifestations psychopathologiques.
Il (Elle) doit maintenir le cadre thérapeutique des soins défini en équipe et s'en montrer solidaire.
Il (Elle) contribue à l'élaboration du projet thérapeutique et à l'évaluation des capacités d'investissement du patient.
Il (Elle) participe à désamorcer une situation critique en conservant sa capacité de mettre en mots les événements qui pourraient conduire au passage à l'acte.
Il (Elle) est en capacité de gérer les situations d'urgence.
Tout soignant doit savoir concilier responsabilité et autonomie tout en conservant sa capacité à travailler en partenariat avec d'autres professionnels de formations différentes (ergothérapeutes, psychomotricien, éducateur sportif.). La pluridisciplinarité est la règle.

Dans le cadre de sa mission pédagogique, l'infirmier(ère) est amené à accueillir, encadrer et évaluer des étudiants en soins infirmiers. Il supervise l'encadrement des stagiaires aide-soignant en lien avec ses collègues aide-soignant. De plus, il (Elle) entretient des relations partenariales avec les Instituts de Formation en Soins Infirmiers en participant aux différents échanges d'informations tant sur le cursus des études que sur l'organisation des stages.

Sa mission administrative implique l'infirmier(ère) dans :
- L'utilisation des moyens de gestion et d'évaluation en vigueur sur l'hôpital
- La planification des soins et des activités thérapeutiques
- La gestion du Dossier de Soins informatisé

Compétences attendues :
- Faire preuve de solidarité et répondre aux demandes d'aide des unités en difficulté
- Participer au groupe d'analyse de la pratique mis en place
- S'inscrire dans un processus de formation permanente : évolution des pratiques soignantes et de la politique de santé
- S'inscrire dans les démarches de réflexion institutionnelle
- Participer à l'évolution et aux changements institutionnels

Mis en ligne : 15/05/2024 à 18:37