Offres d'emploi brut en net

Chargé.e de coopération CTG / responsable Enfance et Jeunesse (H/F)

COMMUNAUTE COMMUNES MAURIENNE GALIBIER - France, 73 - ST MICHEL DE MAURIENNE

Publié Il y a 2 semaines

Postuler maintenant

Expérience requise: 36 Mois

Type de contrat: CDD - 37H30

Qualification: Cadre

Catégorie: Coordonnateur / Coordonnatrice de service d'action sociale

Domaine: Services à la personne / à la collectivité

Rémunération Brut

Annuel: 32 400 à 42 000 Euros

Mensuel: 2 700 à 3 500 Euros

Voir la simulation du salaire

Rémunération Net

Annuel: 24 300 à 31 500 Euros

Mensuel: 2 025 à 2 625 Euros

Taux d'imposition par défault:
3.5% à 5.3%

Mensuel après imposition:
1 954 Euros à 2 486 Euros

Compétences

Prendre des initiatives et être force de proposition
Avoir le sens du service
Faire preuve de leadership

Description du poste

La Communauté de Communes Maurienne Galibier s'est de longue date vu confier le développement de la politique sociale et familiale du territoire, avec notamment la gestion de plusieurs structures d'accueil Petite Enfance, Enfance et Jeunesse :
- le Relais Petite Enfance (avec son lieu d'échange sur la parentalité) à St Michel
- 1 structure multi-accueils « les Razmokets » à St Michel de Maurienne
- 1 crèche « les Aiglons » à Valloire
- 3 Accueils Collectifs de Mineurs : les Loupiots à Valloire en accueil périscolaire et extrascolaire, l'Eterlou en accueil périscolaire et extrascolaire et l'espace jeunesse à St Michel, avec son point Info Jeunes et ses dispositifs favorisant le « aller vers ».

Depuis janvier 2022, la CCMG s'est engagée avec la Caisse d'Allocations Familiales sur une Convention Territoriale Globale (CTG), dont le pilotage est assuré par un.e chargée de coopération CTG, au sein de la CCMG. Véritable outil de planification des projets territoriaux à destination des populations, la CTG vise à redynamiser les territoires, en apportant un plan d'actions et une communication, répondant de façon transversale et globale, aux besoins des populations.

Membre de l'équipe de direction de la Communauté de Communes Maurienne Galibier, le/la chargé.e de coopération CTG responsable du Pôle Education Enfance & Jeunesse (PEEJ) est en charge de piloter la CTG et de superviser l'ensemble des structures du PEEJ.
En lien direct avec les élus, le/la chargé.e de coopération CTG responsable du Pôle Education Enfance & Jeunesse est un maillon essentiel dans le développement de la politique petite enfance, enfance, jeunesse sur le territoire (partenariats publics et privés, démarche participative, collectifs citoyens.).

Missions principales du poste
Sous l'autorité de la Direction Générale des Services et du Président/Vice-président, le/la chargé.e de coopération CTG responsable du Pôle Education Enfance & Jeunesse participe à l'élaboration et à l'animation de la CTG dont le pilotage lui incombe.
-contribue à la définition du projet de territoire et met en œuvre les orientations stratégiques de la collectivité locale en matière de développement et de redynamisation d'un territoire.
-participe au pilotage et à la contractualisation des projets en coordonnant les différentes interventions de politiques publiques mises en œuvre dans le cadre du projet de territoire.
-propose des éléments d'arbitrage et accompagne les prises de décisions en partageant l'information en continu et en mobilisant des expertises externes. L'enjeu de son poste réside dans la transversalité, le renforcement de la fluidité de l'ensemble de la chaîne de responsabilité : celle-ci doit concilier priorité politique et prise en compte des enjeux locaux.

En tant que responsable du Pôle Education Enfance & Jeunesse
1/ Superviser un service «Petite Enfance, Enfance et Jeunesse» de qualité à l'échelle du territoire Maurienne Galibier
2/ Coordonner une équipe pluridisciplinaire de 25 agents permanents + saisonniers dans une approche managériale individuelle et collective (en lien avec la fonction RH)
3/ Gérer les ressources du service PEEJ, élaborer et suivre le budget du service (bilan, analyse des écarts, choix, investissements.), proposer des bilans annuels aux élus communautaires et aux partenaires.
4/ Garantir la qualité du service aux enfants et à leurs familles.

Mis en ligne : 06/07/2024 à 12:18